Accident mortel de circulation à Goma : Julien Paluku très affecté présente ses condoléances aux familles éplorées et prend en charge les frais funèbres

28 morts et onze blessés graves, bilan provisoire d’un accident de circulation à l’entrée de Goma, le gouverneur de province tr-s affecté.

Vingt-huit tuées et onze blessés graves est le bilan provisoire d’un accident de circulation survenu dans la matinée de ce mardi 19 avril non loin du bureau de la chefferie de Munigi, à l’entrée de la ville de Goma indiquent des sources du service de la protection civile.

Selon ces sources le chauffeur d’un véhicule de marque Fuso en provenance de Rutshuru aurait perdu le contrôle du système de freinage alors qu’il amorçait la descente de Munigi.

Dans sa course infernale le véhicule qui transportait des sacs de braise et du bois de chauffage est allé finir sa course infernale sur des personnes, en majorité des enfants qui puisaient de l’eau au niveau d’une borne-fontaine.

Le Gouvernement Provincial du Nord-Kivu a immédiatement dépêché sur le lieu du désastre les agents du service de la protection civile qui, aux cotés des secouristes de la Croix Rouge du Congo, se sont attelés à la tache de recenser les morts et acheminer les blessés vers les institutions de soins de santé pour une prise en charge conséquente.

Aux familles affectées par cet accident, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya qui s’est rendu sur le lieu de l’accident, a présenté ses condoléances et ses sentiments de compassion avant d’annoncer la prise en charge des frais funèbres et de soins de santé pour les blessés.

L’autorité provinciale a également instruit au ministre provincial en charge du Transport et Communications et au Maire de Goma d’entreprendre un contrôle systématique des documents de bord pour tout véhicule notamment la carte de contrôle technique.

Source: Digitalcongo

344 noms du Martyrologue de Beni-Lubero

Pour perpétuer la mémoire des martyrs, la Fondation Beni-Lubero appelle tous ses membres et tous ses sympathisants à faire de janvier de chaque année un mois de commémoration de tous les martyrs de l’intégrité territoriale de la R.D.Congo. Durant ce mois de janvier 2011, une lecture du martyrologue de Beni-Lubero Online sera faite sur les radios périphériques émettant au Nord-Kivu.

Ne pas honorer la mémoire des martyrs de l’intégrité territoriale de la R.D.Congo équivaudrait à les tuer doublement et devenir complice du silence et de l’injustice dont ils sont victimes. C’est ainsi que pour tenir en éveil leur mémoire, nous avons décidé de constituer un martyrologue à partir des data du Site Internet Beni-Lubero Online mis en ligne depuis le 1er janvier 2006. Ce martyrologue reprend dans l’ordre chronologique simple les dates, les noms des martyrs, leurs photos quand elles sont disponibles, les lieux où ils ont vécu, les lieux où ils ont été assassinés, les circonstances de leur martyre, l’esquisse identitaire de leurs tueurs, etc.

Document complet (avec images): Martyrologue de Beni Lubero

Goma: bientôt des accords douaniers entre le Rwanda, le Burundi et la RDC

Le Directeur général de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), Déo Rugwiza Magera, séjourne depuis le mercredi 20 avril à Kigali. Après il doit se rendre à Bujumbura.

Au cours de cette tournée, il doit signer avec le Rwanda et le Burundi des accords d’assistance administrative mutuelle pour les échanges d’informations douanières.

Ces accords sont une recommandation de l’Organisation mondiale des douanes. Cette dernière invite toutes les administrations douanières du monde à conclure des accords entre elles pour échanger les informations en matière de douane.

Déo Rugwiza Magera a déclaré que ces accords permettront de suivre la chaîne d’importation des marchandises qui arrivent en RDC en provenance du Rwanda et du Burundi.

La RDC a déjà signé les mêmes accords avec l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

Source: Radiokapi

Lubero: la population déserte Bandulu après l’attaque des Maï Maï Simba

Les Maï Maï Simba ont fait irruption à Bandulu une localité du secteur de Bapere, sur l’axe Mangurejipa dans la nuit de lundi 18 au mardi 19 avril. Selon la société civile de Mangurejipa, les assaillants ont ravi plusieurs biens de valeur des habitants de cette localité.

Une vingtaine d’hommes armés conduits par le commandant Luc ont mené l’attaque entre 22 heures et 3 heures du matin, indique la société civile.

Les assaillants ont tiré plusieurs coups de feu en l’air. Effrayée, la population a fui dans la forêt voisine, abandonnant tous ses biens aux combattants Maï Maï, ajoute la même source.

Edouard Nyamwisi, chef de poste d’encadrement administratif de Mangurejipa confirme l’information. Selon lui, la localité de Bandulu s’est vidée de ses habitants depuis cette incursion.Le commandant de la police du territoire de Lubero, le colonel Serushabo, reconnaît que des groupes armés étrangers et nationaux continuent de semer l’insécurité dans plusieurs localités du territoire de Lubero,notamment dans les secteurs de Mangurejipa, de Kasuo et sur la côte ouest du lac Edouard.

Toutefois, les FARDC et même la police poursuivent la traque de ces combattants réfractaires au programme de démobilisation et désarmement, affirme-t-il.

Source: Radiokapi

Rapport Mapping de l’Onu sur les crimes en R.D.Congo: 1^Sortie

Le 1° Octobre, le Haut Commissariat des Nations Unis pour les droits de l’homme avait publié un rapport Mapping sur les crimes les plus tragiques commis en République Démocratique du Congo de 1993 jusqu’en 2003, un rapport dramatique qui a fait émerger une longue série de crimes de geurre, crime contre l’humanité  e crime de génocide , perpétrés contre une population civile indéfendue, déjà victime de la misère et de l’injustice.

Comme signe de reconnaissance envers l’organisme qui a finalement osé soulever un exorde de ce qui s’est passé au Congo, et continue a avvenir, pour montrer notre humble solidarité avec les victimes survecues, et surtout pour garder mémoire des victimes assassinéesatrocement et revendiquer que justice soit faite, nous divulguons, petit a petit, par étape, certaines parties importantes de ce rapport.

Lire la suite

Les délégations de la province du Hainaut – Belgique et de la MCHP – Tournai en mission à Bukavu

Un Seul Chantier: La Réhabilitation de l’Homme Congolais

Emmanuel BUEYA, Boston College, USA

Dans la forêt équatoriale congolaise vit un peuple des pygmées appelés les Mbuti. Ils forment une société sans organisation politique: aucun chef, aucun roi, aucune court ni aucun gouvernement ne trône sur ce peuple. Pourtant, ils ne manquent pas des codes et des conventions qui régulent leur vivre-ensemble. Malgré leur faible participation politique à la vie nationale, les Mbuti sont aussi bel et bien citoyens congolais. Ce qui fait la différence entre le Congolais dans l’État et le Mbuti dans sa société close, c’est que l’État dispose du monopole d’autorité à user de la force et du droit d’exercer cette force. Mais en RDC, par l’usage abusif de la violence sur le peuple, on en est venu à confondre l’autorité et le pouvoir.

Lire la suite

ELECTIONS CONGOLAISES: EVALUATION ET PROSPECTION

Les Elections de 2006 et Celles de 2011 en RDC: Une Evaluation et une Prospection sans Complaisance

Professeur Mushizi Gyavira MUSHIZI, Doyen de la Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Administratives (Université Officielle de Bukavu – RDC)

A David Bugeme Mugisho

« On n’a pas besoin d’aller au-delà du titre de cette analyse pour se rendre compte qu’il pose problème. Et d’abord, comment penser évaluer les élections de 2006 à l’heure actuelle – soit cinq ans après ? L’initiative n’arrive-t-elle pas trop tard ? Par ailleurs, l’exercice n’a-t-il pas déjà été fait et peut-être avec plus de brio ? Pourquoi ressasser le passé au risque de s’enliser dans une répétition qui pourrait s’avérer ennuyeuse ? En outre, que peut-on réellement dire sur les élections de novembre 2011 du moment qu’elles n’ont pas encore lieu ? Ne s’agit-il pas là d’une impatience sinon coupable du moins soupçonnable ? »

Lire la suite

ETHIQUE ET SOCIETE CONGOLAISE. Crise d’Identité et Appel à la Conversion Morale

Abbé SHANYUNGU Mpenda-Watu Aloys & Damien BORAUZIMA, Goma – RDC

Un droit de ‘remise en question’ !

Le 30 juin 2010, les Congolais avaient célébré, plus ou moins joyeusement, le <Jubilé d’Or> de l’accession de leur pays à la souveraineté nationale et internationale. Le feuilleton avait été relayé par les medias (écrits et audiovisuels): des conférences tenues, des discours (assez mielleux) prononcés, des messes et cultes célébrés, etc. Jour d’action de grâces certes, mais aussi de profonde méditation sur le sens d’un demi-siècle de <(in)dépendance> d’un pays jadis sous le joug de la colonisation belge. Et le Roi des Belges n’avait pas manqué ce ‘rendez-vous’ de l’histoire sinusoïdale congolaise. Cinquante et un ans après, les Congolais devraient se demander (du tréfonds de leur cœur) si ce qu’ils sont socialement, politiquement et économiquementdevenus, correspond à ce qu’ils doivent normalement être ? Au-delà du tintamarre festif et de l’auréole discursive circonstanciée, un autre questionnement, plus profond, sur la vie quotidienne des Congolais vaudrait réellement la peine d’être amorcé.[1]

Lire la suite

Journée Internationale de la Femme: Confessions et Hommages

Me Idesbald BYABUZE Katabaruka, Socité Civile Bukavu – RDC

Très chères compatriotes,

Le 08 mars est et restera pour les peuples du monde entier, un jour exceptionnel pour des personnes exceptionnelles, vous les femmes : à la fois, mères, épouses et sœurs de tous les hommes.

Lire la suite