Notre histoire

Réseau Paix pour le Congo, est un groupe des missionnaires et laïcs que pour un certain nombre d’année ont vécu en République Démocratique du Congo ( R.D.C) et maintenant en Italie.

Chemin faisant et progressivement nait le Réseau paix pour le Congo.

En 1994, certains missionnaires résidents en Italie en ce moment, n’ont pas pu rester indifférent à l’arrivée massive des réfugiés rwandais dans le Kivu ( R.D. Congo), mais aussi aux tragiques événements qui venaient de secouer le Rwanda.

En 1996, les missionnaires lancèrent un cris d’alarme, quand furent bombardés les camps de réfugiés au Congo.

En 1998, suite à un appel lancé par les missionnaires présents dans le Kivu, au début de la deuxième guerre au Congo, les missionnaires présents en Italie, en signe de solidarité avec le peuple congolais, décidèrent de lancer une « chaine de jeûne e prière » pour la paix au Congo.

A cette initiative, ont adhéré beaucoup de personnes : de la R.D. Congo à l’Italie, France, Australie, Belgique, Canada, Espagne, Suisse, mais aussi nombreuses associations come : I Beati costruttori di pace, chiama l’Africa, Agesci etg la communauté congolaise en Italie.

A partir de ces adhésions est nait le « Réseau paix pour le Congo » dans l’optique d’un échange d’information sur le Congo e sur d’autres ultérieures initiatives.

Deux sont les objectifs fondamentaux :

a) Rester attentifs sur la situation tragique du Congo, qui seul en 1998, on parle de Cinq million de morts, comme conséquence directe ou indirecte de la guerre. Notre instrument d’information est le bulletin mensuel « Congo actualité » que nous envoyons par poste électronique. Il s’agit essentiellement d’un instrument d’information et d’analyse de la réalité.

b) Une forte pression sur les institutions, là ou les grandes décisions de la « gestion du monde » sont prises. Nous sommes convaincus que se la politique veut être fidèle à elle-même, elle ne peut pas ne pas être au service de la paix, de la justice et de la défense des droits de l’homme. Raison pour laquelle nous cherchons toujours de maintenir des contacts avec les personnes qui travaillent auprès des ministères des affaires extérieures, des parlements, inclus même au niveau européen.

Enfin, le Réseau Paix pour le Congo est membre associé de l’EURAC ( Europe- Afrique Centrale), un réseau d’Ong européennes présentes dans la région des grands laces surtout en République démocratique du Congo, au Rwanda et au Burundi. Le siège d’EURAC est à Bruxelles.