Le respect de la « volonté de changement » exprimée par le peuple → première condition pour la formation du nouveau gouvernement

Editorial Congo Actualité n. 380 – par le Réseau Paix pour le Congo

Quatre mois après les élections du 30 décembre 2018

Quatre mois après les élections présidentielle, législatives nationales et législatives provinciales du 30 décembre 2018, l’Assemblée nationale, le Sénat et les Assemblées provinciales ont été installées et ont entamé les travaux de validation des mandats de leurs membres, de la rédaction et adoption de leurs règlements intérieurs, de l’élection des membres de leurs respectifs comités de présidence et de la création des différentes commissions parlementaires.
Cependant, le nouveau Président de la République, Félix Tshisekedi, n’a pas encore nommé le nouveau Premier Ministre chargé de former le nouveau gouvernement. Actuellement, c’est le gouvernement Tshibala qui assure la gestion des affaires courantes.

Lire la suite

Congo Actualité n. 380

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: LE RESPECT DE LA « VOLONTÉ DE CHANGEMENT » EXPRIMÉE PAR LE PEUPLE → PREMIÈRE CONDITION POUR LA FORMATION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT
1. LES 100 PREMIERS JOURS DE FÉLIX TSHISEKEDI À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE
2. GOUVERNEMENT ET PARLEMENT
a. Toujours sans Premier ministre et sans Gouvernement: les négociations entre le FPP et CACH
b. Le bureau définitif de l’Assemblée nationale encore incomplet
3. À PROPOS DE LAMUKA
a. La rencontre de Bruxelles: de plateforme électorale à plateforme politique
b. Le meeting de Martin Fayulu à Kinshasa
4. PROCÉDURES JUDICIAIRES
a. Une plainte contre Martin Fayulu
b. L’annulation partielle des poursuites judiciaires contre Moïse Katumbi

Lire la suite

Les élections du 30 décembre 2018 → une première évaluation et trois priorités pour un processus électoral plus dynamique

Editorial  Congo Actualité n. 379 – par le Réseau Paix pour le Congo

Avec l’organisation des élections indirectes des sénateurs nationaux et des gouverneurs de province, respectivement le 15 mars et le 10 avril, le cycle électoral aux niveaux national et provincial est pratiquement terminé. Il est donc utile de procéder à une première évaluation.

Lire la suite

Congo Actualité n. 379

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: LES ÉLECTIONS DU 30 DÉCEMBRE 2018 → UNE PREMIÈRE ÉVALUATION ET TROIS PRIORITÉS POUR UN PROCESSUS ÉLECTORAL PLUS DYNAMIQUE
1. LE PROCESSUS ÉLECTORAL
a. Les élections législatives nationales et provinciales à Beni, Butembo et Yumbi
b. Les élections des gouverneurs des provinces
c. Le cas particulier du report à répétition de l’élection du gouverneur du Sankuru
2. L’ASSEMBLEE NATIONALE
a. L’adoption du règlement intérieur
b. Les rapports de force au sein de l’hémicycle
c. L’élection du bureau définitif
3. LE SÉNAT
a. L’ouverture de la première session extraordinaire

Lire la suite

Élections → entre corruption et majorité parlementaire gonflée

Editorial Congo Actualité n. 378 – par le Réseau Paix pour le Congo

Le 15 mars, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé les élections sénatoriales dans 24 provinces sur un total de 26. Ce sont les députés provinciaux qui, conformément à la législation en vigueur, élisent les sénateurs. Selon les résultats provisoires, sur un total de 109 sénateurs, le Front Commun pour le Congo (FCC) en a obtenu 91, plus un sénateur à vie en la personne de l’ancien président de la République Joseph Kabila. LAMUKA en a obtenu 6 et Cap pour le Changement (CACH) 3. Les 8 sénateurs restants seront élus après les élections législatives nationale et provinciales à Beni et Butembo (Nord-Kivu) et à Yumbi (Maï-Ndombe), renvoyées au 31 mars pour des motifs d’ordre sécuritaire et sanitaire.

Lire la suite

Congo Actualité n. 378

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: ÉLECTIONS → ENTRE CORRUPTION ET MAJORITÉ PARLEMENTAIRE GONFLÉE
1. LES ÉLECTIONS SÉNATORIALES
a. Les premiers indices de corruption
b. Le déroulement des élections et la proclamation des résultats provisoires
c. L’FCC a obtenu une très large majorité parlementaire: les possibles conséquences
d. Les allégations de plusieurs cas de corruption confirmées
e. La suspension provisoire de l’installation des sénateurs nouvellement élus et le report des prochaines élections des gouverneurs
f. La levée de la suspension de l’installation des sénateurs

Lire la suite

Congo Actualité n. 377

SOMMAIRE

1. UNE NOUVELLE DÉCLARATION DE LA CENCO
2. MAJORITÉ PARLEMENTAIRE ET PRIMATURE
3. RÉAMENAGEMENT DU GOUVERNEMENT
4. MESURES DE DÉCRISPATION DU CLIMAT POLITIQUE
5. DISSENSIONS AU SEIN DE LAMUKA

Lire la suite

ÉLECTIONS DU 30 DÉCEMBRE 2018 → QU’EST-CE QUI S’EST VRAIMENT PASSÉ?

Editorial Congo Actualité n. 376 – par le Réseau Paix pour le Congo

Les faits: des résultats électoraux modifiés

Le 19 janvier, la Cour Constitutionnelle a confirmé et validé les résultats de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, précédemment publiés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Selon ces résultats, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a obtenu 7 051 013 voix (38,57%), suivi de Martin Fayulu Madidi avec 6 366 732 voix (34,83%) et d’Emmanuel Ramazani Shadary avec 4 357 359 voix (23,84%).
Mais ces résultats généraux fournis par la CENI ne correspondraient pas du tout à ceux obtenus en faisant la somme des résultats partiels de chaque bureau de vote affichés au public immédiatement après le dépouillement des bulletins de vote.

Lire la suite

Congo Actualité n. 376

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: ÉLECTIONS DU 30 DÉCEMBRE 2018 → QU’EST-CE QUI S’EST VRAIMENT PASSÉ?
1. LA PREMIÈRE SESSION DE LA NOUVELLE ASSEMBLÉE NATIONALE
2. LES LIMITES DU POUVOIR DU CHEF DE L’ÉTAT EN CAS DE COHABITATION
3. LA QUESTION DE LA DÉSIGNATION D’UN INFORMATEUR POUR IDENTIFIER LA MAJORITÉ PARLEMENTAIRE
4. LE PROCESSUS ÉLECTORAL

Lire la suite

Congo Actualité n. 375

«Au-delà de l’opacité à la base de la controverse sur l’absence de la vérité des urnes, le 24 janvier 2019 les Congolais ont au moins vécu l’expérience inédite de la passation du pouvoir entre un ancien et un nouveau président»

(Isidore Ndaywel, membre du Comité Laïc de Coordination / CLC, 29 janvier 2019)

SOMMAIRE

1. LE RECOURS DE MARTIN FAYULU AUPRÈS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE
a. La première séance de la Cour constitutionnelle
b. L’arrêté de la Cour Constitutionnelle
2. FÉLIX TSHISEKEDI PROCLAMÉ NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
a. L’arrêté de la Cour Constitutionnelle
b. Les messages de félicitations au nouveau Président élu
c. Félix Tshisekedi officiellement investi président de la République Démocratique du Congo
d. Les premières mesures sociales de Félix Tshisekedi

Lire la suite