Machine à voter → un nœud gordien encore à dénouer

Editorial Congo Actualité n. 366 – Par le Réseau Paix pour le Congo

Quelques aspects de l’actuelle crise préélectorale

L’opposition continue à se déclarer contraire à l’utilisation de la machine à voter, car elle craint que cette nouvelle technologie ne puisse encourager la fraude électorale par la majorité au pouvoir et rendre plus difficile l’opération de vote d’une grande partie de la population qui n’a pas encore eu la possibilité d’utiliser un appareil des nouvelles technologies de l’informatique. Pour cette raison, l’opposition continue à exiger le retour à l’utilisation des bulletins de vote papier.

Continue reading

Congo Actualité n. 366

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: MACHINE À VOTER → UN NŒUD GORDIEN ENCORE À DÉNOUER
1. LA COMMISSION ÉLECTORALE: LES PREMIÈRES RÉCEPTIONS DE MACHINES À VOTER, URNES ET CABINES ÉLECTORALES
2. L’OPPOSITION: CONTRE LA MACHINE À VOTER ET LE FICHIER ÉLECTORAL, MAIS ENCORE SANS CANDIDAT UNIQUE À LA PRÉSIDENTIELLE
3. LE COMITÉ LAÏC DE COORDINATION (CLC)
4. LA COMMISSION TECHNIQUE CENI / CANDIDATS À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
5. LE MEETING DE LUBUMBASHI
6. LA SOCIÉTÉ CIVILE
Continue reading

La Commission électorale face à trois défis

Editorial Congo Actualité n. 365 – par le Réseau Paix pour le Congo

Le 19 septembre, conformément au calendrier électoral, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé la publication des listes définitives des candidats aux élections présidentielles et législatives nationales. Il s’agit de 21 candidats à l’élection présidentielle et de 15.355 candidats aux législatives nationales. Ils viennent s’ajouter aux 19.640 candidats aux élections législatives provinciales. C’est certainement un pas en avant dans l’application du calendrier électoral.

Continue reading

Congo Actualité n. 365

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: LA COMMISSION ÉLECTORALE FACE À TROIS DÉFIS
1. LE PROCESSUS ÉLECTORAL
a. La publication des listes définitives des candidats aux élections présidentielle et législatives nationales
b. Une évaluation technique de la machine à voter
c. Les défis logistiques
2. L’OPPOSITION
a. La rencontre de Bruxelles
b. À propos de la machine à voter
c. Le meeting du 29 septembre
3. LA SOCIÉTÉ CIVILE
a. Le Collectif d’Actions de la Société Civile (CASC)
b. Le Comité Laïque de Coordination (CLC)
4. JEAN PIERRE BEMBA: LA CPI A CONFIRMÉ LA PEINE LUI INFLIGÉE POUR SUBORNATION DE TÉMOINS
Continue reading

UN APPEL ADRESSÉ À LA COMMISSION ÉLECTORALE → « PLUS DE RESPONSABILITÉ ET UNE MAJEURE TRANSPARENCE »

Editorial Congo Actualité n. 364 / Par le Réseau Paix pour le Congo

Le 30 août, lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Norbert Basengezi, a annoncé que les listes provisoires des électeurs seront affichées dans les centre de vote et publiées sur le site Web de la Commission à partir du 3 septembre. Selon toujours ses déclarations, un premier lot d’environ 70.000 machines à voter devrait arriver à Kinshasa entre le 9 et le 12 septembre. Deux autres livraisons sont prévues du 18 au 23 septembre et le 6 octobre.

Continue reading

Congo Actualité n. 364

SOMMAIRE:

ÉDITORIAL: UN APPEL ADRESSÉ À LA COMMISSION ÉLECTORALE → « PLUS DE RESPONSABILITÉ ET UNE MAJEURE TRANSPARENCE »
1. L’ÉTAPE DES CONTENTIEUX DES CANDIDATURES AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES
a. La présentation des recours à la Cour Constitutionnelle
b. Les requêtes du Ministère Public
c. Les décisions des juges de la Cour Constitutionnelle
d. Les réactions après les jugements de la Cour Constitutionnelle
2. LA COMMISSION ÉLECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE (CENI)
a. Le début de l’affichage des listes provisoires des électeurs
b. L’expédition du premier lot de machines à voter
c. La question de la logistique
d. L’entretien avec le Forum des Commissions Électorales des Pays de la SADC
e. Comment utiliser la machine à voter
3. LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE NATIONALE DU CONGO (CENCO)
a. En vidéoconférence avec le Conseil de Sécurité de l’ONU
b. L’entretien avec le président de la Troïka de la SADC sur la Politique, la Sécurité et la Défense<

Continue reading

APRÈS LA PUBLICATION DES LISTES PROVISOIRES DES CANDIDATS AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES NATIONALES

Editorial Congo Actualité n. 363 – Par le Réseau Paix pour le Congo

Le 24 août, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié la liste provisoire des candidats aux élections présidentielles et législatives nationales.
Sur les 25 candidatures reçues par la CENI pour les élections présidentielles, 19 ont été déclarées recevables et 6 irrecevables. Parmi les candidats exclus de la compétition électorale: Jean Pierre Bemba, candidat du Mouvement de Libération du Congo (MLC), parti d’opposition.
Un autre membre de l’opposition, Moïse Katumbi, désigné candidat par « Ensemble pour le changement », vit en exil à l’étranger et n’a pas pu présenter le dossier de sa candidature car, lorsqu’il a essayé de rentrer au pays pour le faire, il en a été empêché.
Tous les deux, Jean Pierre Bemba et Moïse Katumbi, sont objet de procédures judiciaires en cours.

Continue reading

Congo Actualité n. 363

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: APRÈS LA PUBLICATION DES LISTES PROVISOIRES DES CANDIDATS AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES NATIONALES
1. L’OPPOSITION
a. Après la désignation du candidat du FCC
b. À propos d’une candidature commune pour les élections présidentielles
2. LE CAS MOÏSE KATUMBI
a. Les appels à faveur de son retour
b. Un mandat d’arrêt international
c. Une information judiciaire ouverte en Belgique pour « faux » dans son passeport
3. LA LETTRE DU CLC AU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU
4. LES LISTES PROVISOIRES DES CANDIDATS AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES NATIONALES
a. Avant la publication
b. La publication des listes par la Commission électorale
c. Les premières réactions

Continue reading

UNE BONNE NOUVELLE → LE PRÉSIDENT KABILA NE BRIGUERA PAS UN TROISIÈME MANDAT

Editorial Congo Actualité n. 362 – Par le Réseau Paix pour le Congo

L’annonce de la désignation du candidat du FCC aux prochaines élections présidentielles

Le 8 août, le porte-parole du gouvernement congolais a annoncé que le président Joseph Kabila a désigné Emmanuel Ramazani Shadari candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) pour les élections présidentielles prévues pour le 23 décembre prochain.
Suite aux successifs reports des élections, le peuple soupçonnait l’actuel Président de la République de vouloir changer la constitution pour rester au pouvoir, en briguant un troisième mandat présidentiel, absolument interdit par la constitution qui prévoit un maximum de deux possibles mandats présidentiels consécutifs de cinq ans chacun. L’opposition et la société civile lui avaient plusieurs fois demandé de déclarer publiquement qu’il ne se serait pas représenté pour un troisième mandat, mais il leur répondait tout simplement que «il respecterait la constitution», sans rien préciser, ce qui a contribué à augmenter les doutes sur ses intentions réelles. L’annonce de la désignation de Emmanuel Ramazani Shadari comme candidat successeur de l’actuel Président Joseph Kabila a donc été accueillie avec une grande satisfaction.

Continue reading

Congo Actualité n. 362

SOMMAIRE:

ÉDITORIAL: UNE BONNE NOUVELLE → LE PRÉSIDENT KABILA NE BRIGUERA PAS UN TROISIÈME MANDAT
1. LA DÉSIGNATION DE EMMANUEL RAMAZANI SHADARY COMME CANDIDAT DU FCC AUX PROCHAINES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES
a. Qui est Emmanuel Ramazani Shadary
b. La fin d’une longue période d’incertitude
c. Des signes avant coureurs
d. Choix de continuité plutôt que vent de changement
2. LES RÉACTIONS
a. La Communauté Internationale
b. L’Opposition
c. La Société Civile
3. LE PROCESSUS ÉLECTORAL
a. La fin de l’opération de réception des candidatures pour les élections présidentielles et législatives nationales
b. Calendrier électoral et logistique

Continue reading