Congo Actualité n. 409

TROIS PROPOSITIONS DE LOI SUR LA REFORME DE LA JUSTICE

SOMMAIRE

1. LA PLÉNIÈRE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE A DECLARÉ « RECEVABLES » LES TROIS PROPOSITIONS DE LOI
2. LES DIFFÉRENTES POSITIONS
a. Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) et le Front Commun pour le Congo (FCC)
b. L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et l’Opposition
c. Le Syndicat des Magistrats
d. La Société Civile et la Communauté Internationale
e. Le Président de la République
3. LA COMMISSION PAJ A TRANSMIS LES CONCLUSIONS DE SON ANALYSE AU BUREAU DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Lire la suite

Congo Actualité n. 408

LE PROCÈS VITAL KAMERHE (3)

(3ème Partie)

SOMMAIRE

1. CINQUIÈME AUDIENCE: LES PLAIDOIRIES
2. SIXIÈME AUDIENCE: LE VERDICT
3. UN GOÛT D’INACHEVÉ

Lire la suite

Congo Actualité n. 407

LE PROCÈS VITAL KAMERHE

(2ème partie)

SOMMAIRE

1. LA PHASE D’INSTRUCTION AUPRÈS DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LA GOMBE / KINSHASA
a. La première audience
b. La deuxième audience
c. La troisième audience
d. La quatrième audience

Lire la suite

Congo Actualité n. 406

SOMMAIRE

1. L’AFFAIRE DES « MAISONS PREFABRIQUÉES » DANS LE CADRE DU PROGRAMME DES 100 PREMIERS JOURS DU PRÉSIDENT TSHISEKEDI
2. L’INSTRUCTION DU PROCUREUR GÉNÉRAL PRÈS DE LA COUR D’APPEL DE KINSHASA-MATETE
3. LES NON DITS POLITIQUES DU PROCÈS KAMERHE

Lire la suite

Congo Actualité n. 405

OPACITÉ, QUAND TU NOUS TIENS

Ce que l’affaire Kamerhe nous apprend de la gestion du «Programme d’urgence» de Félix Tshisekedi

Groupe d’Étude sur le Congo (GEC)
Mai 2020[1]

SOMMAIRE

1. INTRODUCTION
2. UN «PROGRAMME D’URGENCE» LANCÉ SANS PRÉPARATION
3. CONTINUITÉ DE L’ÉTAT: MÉFIANCE ENTRE ANCIENS ET NOUVEAUX ALLIÉS
4. GESTION OPAQUE DES FINANCES PUBLIQUES
a. Projet « achat de maisons préfabriquées »
b. Projet « achat de médicaments »
c. Une constatation
5. QUI EST RESPONSABLE?
6. CONCLUSION

Lire la suite

Congo Actualité n. 404

POUR L’ARMÉE, AVEC L’ARMÉE ET COMME L’ARMÉE

La remarquable ascension de Guidon Shimiray et du NDC–R (2)

Groupe d’Étude sur le Congo (GEC)
13 mai 2020
(2ème partie)[1]

SOMMAIRE

5. GUERRE PAR PROCURATION, GOUVERNANCE EXPÉRIMENTALE ET AUTORITÉ EXTRACTIVE
5.1. Guerre par procuration et alliances : transactions, cooptation et opérations parallèles
5.2. Le NDC-Rénové comme mandataire de l’armée congolaise
5.3. Gouvernance, légitimité et idéologie au sein du NDC–Rénové
5.4. Affaires, fiscalité et monopoles: “À chaque repas, on exige la sauce de la poule”
5.4.1. Jetons, efforts de guerre et rations militaires
5.4.2. L’or et les autres opérations minières
5.4.3. Monopoles locaux de commerce de détail
5.4.4. Taxes et recettes diverses
6. CONCLUSION

Lire la suite

Congo Actualité n. 403

POUR L’ARMÉE, AVEC L’ARMÉE ET COMME L’ARMÉE

La remarquable ascension de Guidon Shimiray et du NDC–R (1)

Groupe d’Étude sur le Congo (GEC)
13 mai 2020
(1ère partie)[1]

SOMMAIRE

RÉSUMÉ
1. LES GROUPES ARMÉS AU CONGO: LE CAS DU NDC-RÉNOVÉ
2. CONTEXTE: LA STRATÉGIE DE LA VIOLENCE AU NORD-KIVU
2.1. Walikale et Masisi: les berceaux de la rébellion dans l’Est
2.2. Lubero: terre, politique ethnique et couches de mobilisation armée
3. DU NDC DE SHEKA NTABERI AU NDC/R DE GUIDON
3.1. Le parcours de Sheka: du commerce au commandement (2002-2007)
3.2. La création du NDC: violence, indigénéité et exploitation minière (2008-2013)
3.3. Le «comportement déviant» de Sheka et la création du NDC-Rénové en 2014
4. L’EXPANSION DU NDC-R DE LUBERO À MASISI: LES OPÉRATIONS MILITAIRES ET LA MONTÉE DES CONFLITS
4.1. Les opérations Sukola II et le sort des FDLR
4.2. L’expansion du NDC-Rénové dans le sud de Lubero
4.3. Les Maï-Maï Mazembe et la fragmentation de la politique armée à Lubero
4.3.1. L’Union Patriotique pour la Défense des Innocents (UPDI)
4.3.2. Les Maï-Maï Mazembe
4.3.3. Le Front Patriotique pour la Paix-Armée du Peuple (FPP/AP)
4.4. Le NDC-Rénové à Masisi

Lire la suite

Congo Actualité n. 402

LES MASSACRES DE BENI: VIOLENCE POLITIQUE, DISSIMULATION ET COOPTATION (3)

Groupe d’Étude sur le Congo (GEC)
Rapport d’enquête n. 2 (3ème  Partie)
Septembre 2017[1]

SOMMAIRE

6. L’ÉTUDES DE DEUX CAS
a. Les massacres de Boikene en octobre-novembre 2014
i. Les préparatifs des attaques
ii. Les massacres de 2014
iii. Les massacres de Vemba
iv. Une trahison politique
b. Les massacres de Bambuba-Kisiki
i. Contexte: les partenaires locaux des ADF
ii. La réalisation des massacres
+ La planification initiale (premiers moteurs)
+ L’implication de la 31ème brigade FARDC (seconds moteurs): ses relations avec la milice Vuba et les ADF
+ La spirale des violences à Bambuba-Kisiki
iii. La participation des ADF aux massacres de Bambuka Kisiki
7. L’ IMPLICATION DE RWANDOPHONES
a. L’implication de migrants rwandophones
b. Les rwandophones à côté des ADF
c. Les rwandophones à côté de l’ex-APC
d. Les rwandophones et les chefs locaux
e. Les rwandophones et les officiers de Sukola I
8. CONCLUSION

Lire la suite

Congo Actualité n. 401

LES MASSACRES DE BENI: VIOLENCE POLITIQUE, DISSIMULATION ET COOPTATION

Groupe d’Étude sur le Congo (GEC)
Rapport d’enquête n. 2 (2ème  Partie)
Septembre 2017[1]

SOMMAIRE

4. LES MASSACRES DE 2013: LES « PREMIERS MOTEURS »
a. Les antécédents des massacres: la mobilisation de l’ex-APC lors de la crise du M23 (2012-2013)
b. Les massacres de Watalinga et Ruwenzori
c. La collaboration de l’ex-APC avec les ADF
d. La collaboration entre l’ex-APC et certaines autorités locales
e. L’implication de Rwandophones
5. LES MASSACRES DE 2014-2016: LES « SECONDS MOTEURS »
a. Les deux vagues successives des violences: les plans des « premiers moteurs » et la réaction des « seconds moteurs »
b. Les implications et les motivations des ADF
c. Les implications et les motivations de l’ex-APC
d. Les deuxièmes moteurs: les FARDC ont coopté les groupes existants
e. Les preuves de l’implication des FARDC dans les massacres
f. Les causes de l’implication de Sukola I
g. La complicité entre certains officiers de Sukola I et les ADF

Lire la suite

Congo Actualité n. 400

LES MASSACRES DE BENI:

VIOLENCE POLITIQUE,

DISSIMULATIONS ET COOPTATIONS

 

Groupe d’Étude sur le Congo (GEC)
Rapport d’enquête n. 2 (1ère Partie)
Septembre 2017[1]

SOMMAIRE

1. INTRODUCTION
2. LES LIENS ENTRE LES ADF/NALU, LES MILICES LOCALES ET LA POLITIQUE DANS LE TERRITOIRE DE BENI (1980-2010)
a. L’intégration politique des ADF / NALU (1980 – 1997)
b. La deuxième guerre du Congo (1998-2003)
i. La collaboration militaire entre le RCD / K-ML et les ADF / NALU
c. L’entrelacement des différents réseaux militaires dans la période post-conflit (2003-2010)
i. Les relations de l’ex-APC avec les ADF / NALU
ii. L’attaque conjointe de Nyaleke: ADF, ex-APC et milice Mayangose
iii. L’utilisation du logo «ADF»
iv. La rhétorique de recrutement de l’ex-APC
v. L’opération « Safisha Ruwenzori »
3. LES MASSACRES DE BENI DEPUIS 2013 À 2015
a. Aperçu général
b. Le rôle des ADF au sein d’un vaste réseau de coalitions atypiques
c. Les responsables des tueries
i. Les « premiers moteurs »
ii. Les « seconds moteurs »

Lire la suite