Un deuxième « candidat commun » de l’opposition pour la prochaine présidentielle

Editorial Congo Actualité n. 369 – Par le Réseau Paix pour le Congo

L’accord de Nairobi et la désignation d’un deuxième « candidat commun »

Après avoir retiré leur signature de l’accord de Genève (11 novembre 2018), selon lequel Martin Fayulu avait été désigné candidat commun d’une nouvelle coalition électorale de l’opposition (Lamuka  / Réveilles –toi) aux prochaines élections présidentielles, le 23 novembre, à Nairobi, in Kenya,  Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, présidents respectivement  de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), ont signé un nouvel accord pour une alliance entre leurs deux partis, afin de se présenter ensemble aux prochaines élections (présidentielle, législatives nationale et législatives provinciales).

Continue reading

Congo Actualité n. 369

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: UN DEUXIÈME « CANDIDAT COMMUN » DE L’OPPOSITION POUR LA PROCHAINE PRÉSIDENTIELLE
1. MESSAGE DE LA CONFERENCE ÉPISCOPALE NATIONALE DU CONGO (CENCO)
« Des élections crédibles pour une véritable alternance démocratique »
2. LE PROCESSUS ÉLECTORAL
a. Réception et déploiement du matériel électoral
b. Lancement de la campagne électorale
c. Les incertitudes qui persistent
3. L’OPPOSITION
a. La coalition « LAMUKA » (=Réveilles-toi)
– Après l’accord de Genève
– Le retour de Martin Fayulu à Kinshasa
b. Une nouvelle coalition dénommée « Cap pour le Changement »
– L’accord de Nairobi
– Le retour de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa

Continue reading

Une partie de l’opposition désigne son candidat commun à la présidentielle

Editorial Congo Actualité n. 368 – Par le Réseau Paix pour le Congo

Du 9 à l’11 novembre, sept des principaux leaders de l’opposition congolaise se sont réunis à Genève (Suisse), pour désigner un candidat commun de l’opposition pour les élections présidentielles de décembre prochain. Il s’agit de sept candidats à l’élection présidentielle, dont quatre validés par la Commission électorale, deux non validés et un autre qui, pour des raisons politico – judiciaires, n’a pas pu présenter le dossier de sa candidature à la Commission électorale. Plus précisément, il s’agit respectivement de Felix Tshisekedi (UDPS), Vital Kamerhe (UNC), Martin Fayulu (Ecide), Freddy Matungulu (Congo Na Biso), Jean Pierre Bemba (MLC), Adolphe Muzito (Nouvel Élan) et Moïse Katumbi (Ensemble pour le changement).

Continue reading

Congo Actualité n. 368

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: UNE PARTIE DE L’OPPOSITION DÉSIGNE SON CANDIDAT COMMUN A  LA PRÉSIDENTIELLE
1. LE PROCESSUS ÉLECTORAL
a. Les activités de la Commission électorale
b. Les revendications de l’Opposition
c. L’équipe de campagne électorale du Front Commun pour le Congo (FCC)
2. L’OPPOSITION: L’ACCORD DE GENÈVE
a. La nouvelle coalition électorale « Lamuka » et la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun à la présidentielle
b. Les perdants et les gagnants
c. Les réactions à Kinshasa
d. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe retirent leur signature
Continue reading

L’opposition obligée à choisir entre un changement de stratégie ou un échec électoral

La marche du 26 octobre organisée par l’Opposition

Le 26 octobre, des partis membres de l’opposition ont organisé une manifestation contre l’utilisation de la machine à voter aux pour les prochaines élections de décembre.
L’opposition justifie son désaccord à utiliser cette machine par le fait que son utilisation pourra favoriser la fraude électorale et la manipulation des résultats électoraux, par ailleurs en mettant en difficulté une grande partie d’un électorat pas encore habitué à utiliser ce type de nouvelle technologie.

Continue reading

Congo Actualité n. 367

SOMMAIRE

ÉDITORIAL:  L’OPPOSITION OBLIGÉE À CHOISIR ENTRE UN CHANGEMENT DE STRATÉGIE OU UN ÉCHEC ÉLECTORAL
1. LA COMMISSION ÉLECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE (CENI)
a. Évolution du processus électoral (machine à voter et fichier électoral)
2. L’OPPOSITION
a. Toujours NON à la machine à voter et au fichier électoral actuel
b. L’UDPS se dit prête à aller aux élections avec ou sans la machine à voter
c. La marche du 26 octobre
3. LE FRONT COMMUN POUR LE CONGO (FCC)
a. Le meeting du 27 octobre

Continue reading

Machine à voter → un nœud gordien encore à dénouer

Editorial Congo Actualité n. 366 – Par le Réseau Paix pour le Congo

Quelques aspects de l’actuelle crise préélectorale

L’opposition continue à se déclarer contraire à l’utilisation de la machine à voter, car elle craint que cette nouvelle technologie ne puisse encourager la fraude électorale par la majorité au pouvoir et rendre plus difficile l’opération de vote d’une grande partie de la population qui n’a pas encore eu la possibilité d’utiliser un appareil des nouvelles technologies de l’informatique. Pour cette raison, l’opposition continue à exiger le retour à l’utilisation des bulletins de vote papier.

Continue reading

Congo Actualité n. 366

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: MACHINE À VOTER → UN NŒUD GORDIEN ENCORE À DÉNOUER
1. LA COMMISSION ÉLECTORALE: LES PREMIÈRES RÉCEPTIONS DE MACHINES À VOTER, URNES ET CABINES ÉLECTORALES
2. L’OPPOSITION: CONTRE LA MACHINE À VOTER ET LE FICHIER ÉLECTORAL, MAIS ENCORE SANS CANDIDAT UNIQUE À LA PRÉSIDENTIELLE
3. LE COMITÉ LAÏC DE COORDINATION (CLC)
4. LA COMMISSION TECHNIQUE CENI / CANDIDATS À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
5. LE MEETING DE LUBUMBASHI
6. LA SOCIÉTÉ CIVILE
Continue reading

La Commission électorale face à trois défis

Editorial Congo Actualité n. 365 – par le Réseau Paix pour le Congo

Le 19 septembre, conformément au calendrier électoral, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé la publication des listes définitives des candidats aux élections présidentielles et législatives nationales. Il s’agit de 21 candidats à l’élection présidentielle et de 15.355 candidats aux législatives nationales. Ils viennent s’ajouter aux 19.640 candidats aux élections législatives provinciales. C’est certainement un pas en avant dans l’application du calendrier électoral.

Continue reading

Congo Actualité n. 365

SOMMAIRE

ÉDITORIAL: LA COMMISSION ÉLECTORALE FACE À TROIS DÉFIS
1. LE PROCESSUS ÉLECTORAL
a. La publication des listes définitives des candidats aux élections présidentielle et législatives nationales
b. Une évaluation technique de la machine à voter
c. Les défis logistiques
2. L’OPPOSITION
a. La rencontre de Bruxelles
b. À propos de la machine à voter
c. Le meeting du 29 septembre
3. LA SOCIÉTÉ CIVILE
a. Le Collectif d’Actions de la Société Civile (CASC)
b. Le Comité Laïque de Coordination (CLC)
4. JEAN PIERRE BEMBA: LA CPI A CONFIRMÉ LA PEINE LUI INFLIGÉE POUR SUBORNATION DE TÉMOINS
Continue reading